Femme en corset
illustr. de Saint-Elme Gautier

Symbole de la libération de la femme, la fin du corset n'a jamais été annoncée. Le corset vient répondre à une véritable demande de la gente féminine, et si nous sommes "libérée, délivrée" du port d'un corset inconfortable au quotidien, beaucoup d'entre nous cherchent à revenir vers ce vêtements si particulier.

Le corset existe depuis la Renaissance est à fait son entrée à la cours d’Espagne au 16ème siècle. Sont but premier et d’affiner la taille et maintenir la poitrine au point même de l’écraser complètement. Composé de tiges rigides, les premiers corsetiers ont utilisés des fanons de baleines pour donner un maintien parfait au buste.

Au début du 19ème siècles les baleines en métal ont fait leur apparitions bien que le nom de “baleines” soit resté.

Le corset est d'abord réservé à la noblesse mais il devient vite populaire.

Dans ses utilisations premières, le corset sera porté sous un vêtement pour sculpter la silhouette. Un véritable carquois qui contraindra le buste dans une posture peu confortable et sera vite assimilé à l'oppression féminine.

En France, la Révolution apportera un bref sursis aux femme puisque le corset disparaît pour laisser place à la “mode romaine” et “taille empire”. Il reviendra néanmoins en toute discrétion et s’imposera à nouveau pour suivre une évolution importante durant les années 1800.

Début 1900 l'industrie de la corseterie consomme 8 000 tonnes d'acier par an aux Etats-Unis! La première guerre mondiale approchant, le War Industries Board interdit la fabrication de corsets à baleines métalliques.

Le corset disparaît à partir des années 30 et reviendra dans les années 70 grâce aux créateurs de mode.

Source d’inspiration pour l’écriture de cet article: https://fr.wikipedia.org/wiki/Corset